L'éclairage incandescent,utilisez-le au maximum

Un bon éclairage doit être fonctionnel et esthétique, c'est alors qu'il devient partie intégrante de votre décor. Que vous optiez pour l'éclairage fluorescent, halogène ou incandescent pour redéfinir l'espace de votre foyer et rehausser l'atmosphère de vos pièces, sachez que ces trois types de source lumineuse peuvent être exploités afin de maximum l'impact de votre décor.


La lumière incandescente : L’ampoule à incandescence est la plus connue sur le marché. C'est aussi la plus ancienne! Sa lumière produite par élévation de température, paraît naturelle, car l'éclairage doux aux reflets jaunes n'altère pas les couleurs et ne fatigue pas les yeux . On obtient alors une ambiance intime surtout lorsqu'on peut en varier l'intensité grâce à un rhéostat.

Les avantages de l'éclairage à incandescence sont nombreux, cependant la durée de vie de l'ampoule, en verre transparent, perlé, coloré ou avec réflecteur argenté, est très courte, soit environ 1000 heures. De plus elle ne peut être placée près de papier, d'un tissu fragile ou de matières plastiques.

Comment l'utiliser dans chaque pièce de la maison:

Dans la salle de manger : Un éclairage incandescent sous forme de suspension produira une ambiance chaleureuse. À moins de vouloir créer un effet dramatique, il est préférable d'éviter pour cette pièce les lumières dures comme l'halogène dont les ombres sont peu flatteuses. Il est recommandé de contrôler l'intensité avec un rhéostat afin de ne pas éblouir vos convives par une lumière trop vive ou de les plonger dans l'obscurité la plus totale.


Dans la cuisine : Il est préférable d'opter pour un éclairage blanc et diffus (fluorescent) afin d'éviter les ombres qui pourraient être dangereuses lors de la manipulation d'ustensiles. Le fluorescent modifie les couleurs. On recommande donc de restreindre son utilisation aux plans de travail et de choisir une source incandescente ou halogène pour l'éclairage général.

Dans la chambre à coucher : L'éclairage incandescent peut occuper une place de choix car il émet une agréable lueur, chaude et sécurisante. Comme cette pièce est multifonctionnelle, il vaut mieux utiliser un éclairage localisé pour chaque zone d'activité (lecture, habillage, repos) plutôt qu'un éclairage général.

Dans la salle de bain: Sera plus fonctionnelle avec une lumière blanche et clinique (fluorescent). Cependant en ajoutant un projecteur incandescent avec rhéostat, on peut savourer pleinement les moments de détente dans la baignoire sous une lumière réconfortante ou se servir de ce protecteur comme veilleuse la nuit.

Salle de séjour : L’éclairage incandescent sous toutes ses formes (appliques, lampadaires, lampes de table et projecteurs sur rail ou encastrés) convient parfaitement.


Conclusion: Depuis quelques années, la tendance à l'halogène nous a fait oublier les vertus de l'éclairage incandescent .Pourtant la combinaison de ces deux types d'éclairage permet de créer des jeux d'ombre et de lumière qui ne peuvent qu'améliorer nos intérieurs.
 

 

Petits trucs pour le coin repas et le séjour:

-Plutôt qu'une seule suspension centrale placez-en deux ou trois petites au-dessus de la table de la salle à manger, elles créeront une ambiance théâtrale.
-En dirigeant l'éclairage sur les murs grâce à des projecteurs encastrés ou à des appliques, le petit salon paraîtra plus spacieux et on évitera ainsi l'encombrement au plancher.

-Le choix de différentes formes d'éclairage pour le séjour permet de mettre en valeur une oeuvre d'art, de souligner les riches couleurs et les textures d'un tissus de recouvrement ou d'accentuer les formes du mobilier.


Bonne décoration!